Questions Fréquentes

Questions Fréquentes

des porteurs de projet
Nous répondons ici aux questions les plus souvent posées.
Pour toutes questions complémentaires, contactez-nous à projets@familles-solidaires.com


Qui peut soumettre un projet ?

Vous représentez une collectivité, soucieuse de mobiliser des financements solidaires, sur des projets habitat à destination de personnes handicapées ou de séniors ou vous êtes gestionnaire d’un service à la personne, d’une association gestionnaire médicosociale, soucieuse d’inventer de nouvelles formes d’habitat accompagné. Vous souhaitez mobiliser votre réseau associatif sur la finance solidaire ou limiter l’impact de ce projet sur vos fonds propres, et bénéficier de l’expertise de la Foncière. Écrivez-nous : info@familles-solidaires.com.


Comment soumettre un projet à la Foncière ?

Pour soumettre un projet à la Foncière, rendez-vous dans la rubrique Soumettre un projet, télécharger le document Word et renvoyez-le nous à projets@familles-solidaires.com


Comment sont pré-sélectionnés les projets ?

Au regard des informations échangés avec les porteurs de projet potentiels, et après visite sur le terrain, FAMILLES SOLIDAIRES opère une première sélection selon les critères suivants : la destination du projet à un public fragilisé, l’intérêt social et sociétal du projet logement sur le territoire, la possibilité de coopération avec un partenaire local, soucieuse de développer des solutions-logements à destination des personnes fragilisées qu’il accompagne.


Après la pré-selection :

les étapes d’accompagnement du porteur de projet par FAMILLES SOLIDAIRES

  • Diagnostic : En amont de tout projet immobilier, Familles Solidaires conseille le porteur de projet dans la définition de sa stratégie Logement ; les acteurs identifient ensuite les objectifs d’une éventuelle coopération mutuelle. Cette phase de diagnostic peut faire partie intégrante du partenariat avec FAMILLES SOLIDAIRES, ou au contraire faire l’objet d’un diagnostic sous forme de prestations de conseils. Des financements peuvent également être recherchés pour ce type de diagnostic.

  • Définition du projet immobilier : Familles Solidaires accompagne le porteur de projet dans la mise en œuvre de la stratégie Logement ; il s’agit, dans cette phase, d’identifier les besoins dans la zone concernées en fonction de l’offre existante, de valider l’existence d’une demande suffisante, et d’arrêter de manière préliminaire les caractéristiques des projets destinés à se concrétiser (nombre de logements, lieux d’implantation, caractéristiques des logements, financement, choix des intervenants, etc.) ; cette phase est primordiale notamment pour ajuster l’offre à la demande et éviter les problèmes éventuels de vacance locative.

  • Contractualisation de la coopération : À la lumière des conclusions de la phase précédente, Familles Solidaires et le porteur de projet arrêtent les termes et conditions d’une convention de coopération précisant l’ensemble des caractéristiques du projet et les modalités de leur partenariat. Y sont traités notamment la question des publics cibles, loyers cibles, couverture de la vacance locative par le partenaire, investissement financier éventuel du partenaire.


Qui valide le projet ?

Le projet destiné à être financé par la Société est ensuite présenté par le gérant au comité des engagements de Familles Solidaires qui en fait une revue détaillée et se prononce sur l’opportunité économique et sociale et la conformité à l’objet social de la société sur la base des critères suivants : utilité sociale, structuration du partenaire associatif, simulation financière et choix du bien immobilier. La convention de coopération n’est signée qu’à l’issue de la délivrance de l’avis du comité des engagements.


Quels sont les étapes suivantes ?

Après validation du projet, la réalisation concrète de la rénovation ou de la construction rentre en phase avec les délais habituels de construction (de quelques mois pour une rénovation à 18 mois pour une construction neuve). Certains projets innovants (autopromotion, coopérative d’habitants…) peuvent nécessiter des délais plus importants de par la nature même de leur complexité juridique.


Visit Us On Facebook